Chachou et Bien-être Chachou et Bouffe

Mon infusion digestive aux épices

8 mai 2020

Et si on se faisait une infusion digestive et gourmande à base d’épices?

L’une des choses que j’adore faire ce sont les infusions. Pas besoin d’être connaisseur en épices ou autre car je pense que le plus important c’est que tous vos sens soient mis en éveil et qu’au moment où vous preniez votre première gorgée, qu’elle vous apporte du réconfort et du plaisir. Pour cela, il existe pas mal d’épices dites chaudes qui vous apporteront du réconfort. Coup de mou au moral ou coup de mou du système immunitaire, ces épices jouent la double casquette.

Je vous présente ici mes épices préférées qui se trouvent facilement dans le commerce. Je vous explique comment je me prépare une bonne infusion, avec en plus, les vertus que chaque épice peut vous apporter. Généralement, je me la prépare le soir devant une bonne série, ou simplement lorsque j’ai une belle après-midi avec un bon bouquin à côté de moi.

La cardamome verte

Cette épice vient de la même famille que le gingembre ou le curcuma. Les capsules que l’on achète viennent des petites fleurs blanches de l’arbre. Cette épice est la plus chère du monde après le safran et la vanille. Dans les pays moyen-orientaux, ils s’en servent dans le café, comme j’ai eu la chance de le découvrir dans les cafés israéliens.

Avec une saveur astringente et forte, elle est utilisé en Inde contre la mauvaise haleine après les repas. Avec son arôme tonique et astringent, elles stimule la digestion et calme les ballonnements. Elle est aussi recommandée en hiver car elle réchauffe et lutte contre les troubles respiratoires et est également bonne pour tout ce qui est nausée, régurgitations, remontées acides. On la conseille aussi en cas d’anorexie.

Lorsque je veux en mettre dans mes infusions, je prends le soin de casser la coque et de mettre tel quel dans l’eau froide. je porte à ébullition et les petites graines qu’elles contiennent vont aromatiser cette infusion. Vous n’êtes pas obligé de mettre la coque qui n’apporte rien d’autre que du visuel.

La cannelle

Il s’agit d’une épice provenant de l’écorce d’un petit arbre, le cannelier. En récoltant cette épice, celle-ci s’enroule sur elle même. Elle a des propriétés stimulantes, digestives, respiratoires et circulatoires. De ce fait, aux Antilles, on l’utilise surtout pour les affections gastro-intestinales et pour faire des thés réchauffants. Elle est donc bonne pour les états grippaux, fébriles mais aussi en cas de nausées, règles douloureuses et digestions difficiles.

Personnellement j’adore son gout! Sucré et suave il me transporte! Si vous le voulez, vous pouvez faire une infusion que de cannelle. Pour cela il suffit: de mettre un à deux bâtonnets de cannelles dans un demi-litre d’eau que vous portez à ébullition. L’eau va se colorer vers le brun doré super joli et toute la pièce va sentir bon la cannelle. Attention tout de même, on déconseille son utilisation aux femmes enceintes.

Petit plus: si vous n’aimez pas le goût de l’eau ou que voulez lui apporter un peu de fraicheur, vous pouvez mettre un bâtonnet dans une grande bouteille d’eau la veille au soir et le lendemain vous aurez une eau parfumée gouteuse et colorée à boire! En plus, elle a des vertus en diminuant la glycémie donc parfait pour les ceux qui surveillent leur ligne ou les diabétiques.

La citronnelle

Cette herbe tropicale pousse facilement et est très odorante! On peut s’en servir en infusion sans problèmes en utilisant de préférence les feuilles (tandis que les bulbes sont adaptés à la cuisine) et son goût rafraichissant et citronné est juste sublime!

Elle est idéale pour les troubles digestives car elle a des vertus anti-spasmodique mais est aussi bonne pour les digestions difficiles. On s’en sert aussi en cas de fièvre et état grippal. Je ne parle même pas de sa propriété insectifuge car ici on parle goût et saveur 🙂

Pour la petite histoire, je me souviens de ma grand-mère qui en faisait une infusion à la fin de nos repas de famille avec le café à coté ou bien qui allait en prendre dans son jardin quand je commençais à tomber malade.

Tout comme la cannelle, on peut mettre les tiges dans une eau froide que l’on va porter à ébullition et laisser frémir jusqu’à ce que l’eau se colore! Sinon, on peut tout simplement la mettre dans une tasse, où au préalable, on aura pris le soin de l’écraser pour qu’elle libère ses saveurs et on versera directement dessus de l’eau chaude. Son goût sera moins intense mais c’est une solution pour les plus impatients et c’est tellement joli à voir…

L’anis étoilée ou la badiane

À ne pas confondre avec l’anis vert qui est un cousin du fenouil, l’anis étoilé est le fruit d’un grand arbre. Ce fruit en forme d’étoile possède des branches qui renferment chacune une seule et unique graine. C’était une ancienne épice luxueuse, très aromatique parfaite pour les boissons sucrées et l’alcool avec un petit arrière goût de réglisse. Une seule badiane suffit pour aromatiser vos infusions mais aussi vos plats.

Concernant ses propriétés, la badiane calme les toux sèches (associée au thym et à la cannelle, encore elle) ainsi que les indigestions. Elle a des vertus également sur les troubles respiratoires type saisonniers , bien évidemment sur le système digestif comme soulageant les ballonnements, hoquet, spasmes du ventre et est stimulante quand le système nerveux lâche (épuisement, convalescence, angoisse, états dépressifs…). Attention tout de même à son dosage car elle est neuro-toxique à forte dose!

Le gingembre

C’est une de mes épices ou racines préférées! Tout me plait dans ce rhizome!

Hyper juteux et aromatiques il est également piquant! Ses propriétés sont multiples! Pour n’en citer que quelques unes, il est digestif, diurétiques, apéritif, lutte contre la mauvaise haleine et les fermentations intestinales (ballonnement, flatulence). Je ne vous présente pas non plus sa réputation aphrodisiaque, réchauffante et stimulante n’est-ce pas…

Il est aussi parfait pour les sensations nauséeuses, les vomissements, la fièvre, la toux, mais est également conseillé pour ses actions hypoglycémiantes, antimicrobiennes, analgésiques et ses vertus anti-inflammatoires! Petit bonus, il est bon aussi en prévention du cholestérol!! Pourquoi s’en priver?

Je l’utilise donc souvent en décoction, en prenant l’équivalent d’un centimètre et demi de cette racine que je coupe en lamelle pour l’équivalent d’une tasse d’eau. Je porte ensuite à ébullition pendant environ 1 minute puis je laisse infuser 10 bonnes minutes et pas besoin de sucrer.

Ma recette dans tout ça

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply