Chachou et Voyages

La Guadeloupe et mes plages préférées

17 février 2019

A travers cet article, je souhaite vous montrer et donner mes plages préférées en Guadeloupe et ses archipels, découverts lors de mes nombreux voyages sur cette île mais aussi durant les 12 années où j’y ai vécu.

L’avantage en Guadeloupe, c’est que l’on peut tout aussi bien se retrouver sur une plage au sable blanc, qu’une plage au sable noir ou doré. Il y en a pour tous les goûts mais je vous partage ici mes préférées.

La plage de la caravelle

La plage (anciennement de la caravelle) est en fait la plage du club qui s’étend sur plusieurs kilomètres en Grande-terre. C’est juste avant d’arriver dans le bourg de la commune de Sainte-Anne, en venant de Pointe-à-Pitre, que se trouve sur la gauche l’entrée de cette plage. Pour y arriver après s’être garé, il faut s’armer de patience car juste après le tourniquet, la route le long de la plage est longue mais elle en vaut le détour. Ici, se trouve juste une petite boutique de plage du club med pour manger, je préfère généralement acheter mes sandwichs juste avant d’arriver à l’entrée de cette plage c’est-à-dire juste avant le tourniquet. L’eau est bonne et la plage est peuplée de cocotiers (sans leurs noix) ce qui permet de se détendre à l’ombre. Cependant, elle est appréciée des locaux et des touristes sur place, de ce fait, la plage est vite « bondée » en période scolaire et les week-ends.

La plage de Grande Anse

Il s’agit de ma plage préférée en Guadeloupe! Une grande étendue de sable ocre doré, longue sur 2/3 kilomètres en Basse-Terre à Deshaies. Depuis la route, on peut apercevoir son étendue de sable avant d’y arriver! Juste magique! Il existe deux entrées, une très abordable facile d’accès et une autre plus difficile et scabreuse sur une route de tuf, connue des locaux. Face à la mer des caraïbes, le premier accès à la plage offre des cocotiers pour l’ombre mais pas la deuxième, préférant se munir de carbets proche de la mangrove située avant la plage. Entre les deux accès, se trouve une ligne de raisiniers dont certains peuvent procurer de l’ombre et lorsque c’est la saison, procurent des fruits que j’aime manger pendant que je bouquine. C’est mon emplacement préféré. Pas de problème ici pour se restaurer, il existe même des petits restaurants proposant des menus avec entrées (accras et crudités) plats (ouassous par exemple) et dessert (glace rhum raisin) pour un minimum de 10 € accompagné d’un planteur!

Les couchers de soleil y sont magnifiques!

Attention cependant car il s’agit d’une plage assez dangereuse en cas de vents et/ou de houles, avec la présence de vagues de fond. Les enfants doivent rester sous surveillance.

La plage des îles de Petite Terre

Pour moi, une parenthèse sur la nature s’ouvre en allant aux îles de Petite Terre.

Il s’agit d’une réserve naturelle regroupée en deux îles: une protégée (terre de haut) où il est interdit d’accoster et d’y marcher et l’autre (terre de bas) où les bateaux s’y posent pour la journée.

En partant de la marina de Saint-François, plusieurs excursions y sont proposées pour passer la journée. Départ vers 7h30 retour vers 16h30, la mer est agitée à l’aller (comme pour tous les départs de la Guadeloupe pour aller vers ses iles) mais le retour se fait sur une mer d’huile.

Les différents groupes d’excursions sont a peu près tous équivalents. Ils proposent la traversée, le déjeuner, du matériel pour le snorkeling et parfois canoës, visite guidée, fond de verre dans le bateau pour le retour.

Ma préférence se porte pour Arawak, j’apprécie l’équipage et le déjeuner qui y est servi, la mise à disposition de palme masque tuba, les canoés et le bateau avec fond de verre pour regarder les fonds marins lors du retour.

Pour le petit truc en plus, l’île est peuplée d’iguanes (inoffensifs pas d’inquiétudes) et ils sauront vous accueillir à leur manière 😉 aussi, le planteur que vous propose Arawak vous plante littéralement! Grosse sieste assurée après le déjeuner! Pour ma part, après un planteur j’étais boulée comme on dit là bas (saoule)!Sur Petite Terre, attendez vous à voir de magnifiques fonds marins car la barrière de corail n’est pas loin! Des requins pointes noires y sont présents (des bébés n’ayez pas peur) mais également des poissons chirurgiens, barracudas, poissons perroquets et j’en passe! Rien ne vaut des photos alors enjoy!

La plage de Saint-Louis de Marie-Galante

Marie-Galante mérite à elle seule un article tant il y a à dire et tant je l’aime! C’est la définition même du temps qui s’arrête! D’ailleurs, si Marie-Galante devait avoir une devise, ça serait celle-ci…

La plage de Saint-Louis en est la quintessence même! Plage de sable blanc, raisiniers et cocotiers, horizon lointain et mer bleue, le seul son que vous entendrez est celui des vagues s’écrasant sur la plage en y laissant leurs écumes encore et encore.

Sachez également qu’il existe des sorties de nuit lors de la saison de ponte des tortues sur cette plage! Généralement vous avez ces infos soit sur internet avec des sites de protections des tortues, ou bien lorsque vous irez louez votre voiture avec des affichettes ou tout simplement à l’office de tourisme!

L’équipement demandé est une lampe torche avec filtre ou cache rouge (pour ne pas agresser les tortues), vêtements longs et sombres de préférence, anti-moustique bio (pour protéger la nature), primordial car les moustiques sortent la nuit avec la mangrove à côté et de bonnes chaussures de marche mais attention, vous marcherez sur du bitume, du sable et dans l’eau!

Ensuite, dés que vous verrez une tortue arriver ou bien déjà en train de pondre, il n’y aura plus qu’à attendre qu’elle termine, comptez bien 45 minutes pour creuser le trou et autant pour la ponte, puis vous pourrez voir cette tortue s’en aller. Il est conseillé de laisser la tortue creuser et pondre sans éclairage direct pour ne pas la stresser, mais le jeu en vaut la peine car il s’agit de l’une de mes plus belles expériences à Marie-Galante!

La plage de Grand Bourg de Marie-Galante

Cette plage est à elle seule un camaïeu de bleu et de vert! L’une des plus belle eau de la caraïbe, elle offre une vue sur la Guadeloupe et se passe de commentaires, il suffit de contempler…


Une plage cachée à l’est de Marie-Galante: l’Anse Feuillard

Il s’agit de ma plage cachée… Arrivé au bout de la route à l’est de marie-galante, vous trouverez sur vos cartes en voiture une route secondaire a droite de la route Capharnaeum 1 où après avoir marcher quelques centaines de mètres et passer des boeufs et Bernard l’Hermite vous tomberez sur une magnifique plage de sable blanc mais sans abris. Attention aux coups de Soleil!

La plage Pain de Sucre des Saintes

Lorsque j’ai besoin de faire une pause, de me ressourcer, juste le temps d’une journée, alors je m’en vais aux Saintes. Et si je trouve qu’une journée est insuffisante… alors je dors une nuit aux Saintes, toujours au Kanaoa.

Le bateau pour les Saintes peut se prendre à Pointe-à-Pitre ou bien à Trois-Rivières (temps de traversée plus court). Les départs sont vers 7h30 et il faut compter 30 minutes depuis Trois-rivières pour arriver à Terre-de-Haut.

Une fois arrivé aux Saintes, prenez un scooter pour être autonome sur l’île. vous pouvez aussi opter pour des vélos mais gare aux cotes! Les cuisses vont chauffer et les peaux vont bruler!Une de mes plages préférées est celle du Pain-de-Sucre. Cette plage est petite mais a tout son charme et surtout le snorkeling y est fort appréciable, les eaux sont riches et la température bonne.

La plage de Crawen

C’est la plage parfaite pour les siestes… Des poules sauvages viendront vous rendre visite et le son des vagues vous bercera… Plage idéale lorsque l’on veut s’éloigner de la masse des touristes et se connecter avec la nature…

 
 

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Bring me back - Marie 12 mai 2020 at 22 h 29 min

    Super cet article, j’ai eu la chance d’aller en Guadeloupe pendant 10 jours et mes plages préférés sont plage de grande anse, tellement sauvage et la plage de sable noire à Trois Rivière.

  • Leave a Reply